Série: Ladainian Abernaker

Auteur: Lydie Blaizot Éditeur: Éditions du Petit Caveau Genre: Fantastique, vampires ladainian-682x1024

Ladainian Abernaker est un très vieux vampire, aigri et inadapté à la vie moderne. Sa seule passion : le blues. Son seul ami : Ezequiel, un corbeau. Tout naturellement, il vit à Chicago, une ville qu’il a vue naître, grandir et prospérer. Réfugié dans son bar à musique, le Willie’s, il traverse les années avec cette seule obsession : faire perdurer le blues de Chicago, cette sonorité si particulière qui, à elle seule, apaise son esprit torturé. Le monde extérieur n’est là que pour lui permettre de satisfaire cette idée fixe, il n’a aucun autre intérêt à ses yeux. Ainsi, il exerce la douce activité de tueur à gages afin de gagner l’argent nécessaire à sa marotte.

Voici, sans contestation possible, une série qui interpelle, au milieu d’un genre qui tend à la médiocrité. Dans le genre suranné, les bonnes histoires de vampire qui ne sont pas matinées de destins impossibles, de mélanges de genres peu inspirés, de romances insipides, ou gorgées à souhait de clichés, deviennent tout simplement difficiles à trouver.

Je ne lis que peu d’histoires de vampires (je me suis arrêté à Stoker et Rice, désolé), car j’ai trop peur de ce que je vais trouver entre les pages, les quatrièmes de couv’ ayant tendance à me faire fuir. La faute principalement à une certaine série littéraire « récemment » adaptée en série cinématographique à but exclusivement lucratif. Qu’importe : je ne cherche pas faire le procès d’un genre que, pourtant, j’adore. Et pour lequel j’ai deux ou trois achats en vue, même s’ils ne sont pas encore concrétisés.

Non. Revenons plutôt à cette série très… atypique. Dès le premier épisode, nous sommes emportés dans un univers qui fait très film noir. Tout comme les histoires de ce genre, Ladainian est un vampire qui ne demande qu’à passer son immortalité paisiblement, à diriger un bar musical spécialisé dans la musique Blues. Mais les ennuis viennent à lui, et il se retrouve acculé à sauvegarder sa tranquillité. Vous l’avez compris. Chicago, blues, film noir. Des composantes qui embrasent immédiatement l’imagination du lecteur, l’immergent dans ces aventures.

On ne s’ennuie jamais, dans les aventures contées par l’auteure, Lydie Blaizot, et il y a toujours une part plus ou moins surnaturelle dans ses aventures. Certes, Ladainian est si ancien et si puissant que l’on se doute qu’il parviendra toujours à s’en sortir, par la force brute ou en finesse. Les histoires sont toujours bien trouvées et amenées, même si elles peuvent être (et c’est inévitable, dans une série) légèrement inégales.

La force de cette série ? Les histoires sont indépendantes, même si le cadre de vie de Ladainian se précise d’épisode en épisode, avec une société vampirique qui prend une importance croissante. Trop, peut-être ? Le seul défaut que je puisse trouver aux aventures de Ladainian est l’absence d’un fil rouge plus marqué entre les différents épisodes, qui servirait de cap tout au long de la série. Non, je ne parle pas de cliffhanger ou quoi que ce soit du style : j’aime bien les histoires qui se terminent sans laisser le lecteur à rager des mois durant entre deux épisodes. Mais j’aurais bien vu quelques développements plus personnels pour tirer cette série encore plus haut.

Très concrètement, cette série est l’une de mes meilleures surprises depuis que je lis en numérique, mais un petit plaisir trop rare, en raison de parutions trop espacées. Je suis fan, et je souhaite à cette série beaucoup de succès 🙂

Mon avis : À découvrir, sans hésiter. Chaque épisode est à 0.99 € l’unité ; 5 épisodes parus, au moins 1 à paraître, avant peut-être un recueil papier de la série.

Advertisements

Une réflexion sur “Série: Ladainian Abernaker

  1. Pingback: Le petit monde de Lydie Blaizot » Article » Ladainian Abernaker — compilation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s