Ma venue aux salons est surtout une question d’argent

Un très bel article de Vanessa, qui présente l’envers du décor de l’auteur qui se décarcasse pour son oeuvre (d’ailleurs, si vous ne la connaissez pas encore, lisez-la).

Avec comme point d’orgue ce commentaire résumé: « lecteurs, si vous souhaitez qu’un auteur participe au salon de vitre livre, ne le lui demander pas à lui. Contactez le salon et demandez pour qu’il y soit invité ! »

Vanessa Terral

Il s’agit d’un article assez long. Si vous êtes ici dans une démarche de feuilletage d’Internet, je vous invite à vous rendre tout en bas de l’article où la conclusion (juste au-dessus de l’ajout du 16 septembre) résume assez bien tout ce qui va suivre.
Je tiens aussi à préciser que ce que je m’apprête à raconter tient surtout de mon expérience personnelle d’auteure d’Imaginaire. C’est un petit monde à part, notamment en ce que nous ne vendons quasiment rien dans les salons généralistes.

J’écris cet article car, il y a quelques jours, j’ai lu de nouveau une remarque qui devrait me faire très plaisir, mais qui me donne juste envie de me rouler en boule dans un coin sombre.
« C’est chouette que tu viennes à tel salon ! J’ai vraiment hâte de te rencontrer, tu devrais venir plus souvent. »
En général suit une liste de raisons pour…

View original post 3 501 mots de plus

Advertisements

2 réflexions sur “Ma venue aux salons est surtout une question d’argent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s