#DéfiRomance 

Le #DéfiRomance, qu’est-ce que c’est?

Comme son nom le suggère, c’est un défi de mes sphères amicale et familiale que j’ai accepté de relever. Son objet? Écrire une romance (format nouvelle, objectif de 10,000 mots environ) pour la Saint Valentin. En effet, mes lectrices m’adressaient la remarque suivante de façon assez récurrente: « tes histoires sont vraiment sympas, tes univers fascinants, mais les relations entre les personnages féminins et masculins sont toujours survolées dans tes histoires. J’adhèrerais plus pleinement à ce que tu écris si tu travaillais ce point particulier. »

Bien évidemment, j’ai à cœur de livrer les histoires les plus passionnantes possibles, mais lorsque l’on travaille sur des formats courts, comme les nouvelles, développer les relations entre les personnages en plus du thème principal n’est pas forcément facile dans un volume acceptable. D’autant que personnellement, je ne suis pas un lecteur de romances et que cela ne me passionne pas particulièrement.

Pour parvenir à améliorer ma narration sur ce point particulier (et en général, car il faut apprendre de chaque situation), j’ai donc accepté de sortir de ma zone de confort et de relever ce défi un peu fou: écrire une romance.

Rien d’extraordinaire au niveau du synopsis: pas de monde en péril à sauver, aucun complot machiavélique mettant en péril la paix dans la galaxie. Juste une… romance F/M contemporaine tout ce qu’il y a de plus conventionnelle.

Et bien, sincèrement, l’exercice est beaucoup plus intéressant que je ne l’aurais cru. Sans effets spéciaux, explosions ou meurtres sordides pour rythmer l’histoire, je réalise que maintenir l’intérêt et accrocher le lecteur est une gageure en soi. Alors que je pensais qu’écrire de la romance relevait de la facilité, il a au contraire fallu me creuser la tête pour jouer avec d’autres ressorts narratifs,  travailler aussi bien la personnalité que les dialogues pour faire ressortir les sentiments et les états d’âmes de mes personnages. Tout sauf facile, mes plus plates excuses aux autrices de ce genre.

Vu que nous sommes début Mars et que je ne vous en parle que maintenant, vous êtes en droit de vous demander où j’en suis de ce défi, que j’ai vaguement évoqué sur les réseaux sociaux en fin d’année dernière. Et bien, ce ne sera pas une vraie surprise: je suis en retard! La Saint Valentin est effectivement passée, mais je suis en train de finaliser le premier jet de ma petite histoire. Resteront les corrections, les bêta-lectures, les retouches. Je ne suis donc pas encore au bout de mes peines, mais je peux enfin prendre le risque d’en parler plus officiellement: je publierai prochainement une romance!

Très honnêtement, je ne sais pas encore si elle sera gratuite ou payante, sur les plateformes ou en téléchargement direct, sous mon nom d’auteur (assumant ce genre) ou sous un pseudonyme féminin (révélant que je suis en vérité lâche, ou attaché à mon image d’auteur « explorant la face sombre de l’humanité »). Ce sera probablement le verdict de mes bêta-lectrices qui réglera le « degré de confidentialité » de cette publication.

Quoi qu’il en soit, je vous livre la conclusion de ce #DéfiRomance: c’est une formidable expérimentation, j’ai adoré me mettre en danger dans un genre qui ne me correspond pas. Je rassure toutefois mon auguste lectorat, la romance ne deviendra probablement jamais le thème central de mes travaux. Mais apprendre à construire avec concision les relations entre mes protagonistes m’aidera très clairement à livrer aux lectrices et lecteurs de mes prochains ouvrages une expérience encore plus agréable, plus complète, plus solide.

Et, vous, oseriez-vous vous lancer dans un #DéfiRomance? Je dis chiche et je suivrai avec attention ce mot-dièse sur les réseaux sociaux.

En attendant, je vous invite à poursuivre la discussion dans les commentaires.

Publicités

3 réflexions sur “#DéfiRomance 

  1. Je viens de découvrir (par hasard) ton blog grâce à Twitter (loué soit Twitter !) et il est très sympa ! 🙂
    Pour en revenir au contenu de cet article, tout comme toi, je me suis récemment lancé le défi d’écrire une romance (genre aux antipodes de ce que je lis ou écris habituellement) et c’est vrai que expérience est à la fois enrichisante et intéressante. Un vrai challenge, en quelque sorte, mais un challenge plutôt motivant et que je ne regrette pas d’avoir tenté… Enfin, j’espère que ce sera aussi l’avis des futurs lecteurs de ce texte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s