Bilan Imagina’Livres 2017

Le salon Imagina’Livres organisé par l’association Imagina’rium valait bien un petit article bilan. L’ambiance y était excellente, l’organisation bien rodée malgré deux toutes petites années d’existence et les bénévoles aux petits soins pour les exposants comme pour les visiteurs.

ImaginAsso

Logo de l’association Imagina’rium

L’implantation des stands facilitaient la circulation entre ceux-ci, permettant aux exposants de se saluer, échanger des mots amicaux et discuter des projets respectifs. Parmi les éditeurs présents se trouvaient ainsi les Éditions Flammèche, les Éditions du 38 ou encore Walrus que je représentais.

De nombreux auteurs étaient également présents pour signer leurs ouvrages, comme Sara Doke, Erik L’homme, Valérie Simon, Jean-Claude Dunyach, Sylvain Lamur que ce soit auprès de leur maison ou sur le stand de la très sympathique librairie Série B.

IMG_20170317_133814

La Librairie Série B

Pour ma part, j’étais voisin de Via Fabula sur ma gauche (en espérant qu’Aurélie ne m’en veut toujours pas pour ce café renversé) et les très charmants Jessica Treuveur (Thérianthropia) et Fred Marty (Sherona, Chroniques de Gabriel) de l’autre.

Stéphanie Gras n’était pas loin derrière moi (merci pour ces savoureux brownies) et j’ai pu également faire connaissance des charmantes Laura Ferret-Rincon, et C.M. Edgar ou encore de l’inénarrable Pierre Efratas. Je ne peux pas tous les citer, mais tous ont eu un gentil mot pour le primo-exposant que j’étais.

Car oui, il s’agissait de mon premier salon littéraire. J’en avais certes déjà fait quelques uns dans ma carrière ludique (le Salon du Jeux de Versailles à l’époque d’Oriflam) ou professionnel (notamment le Salon du Bourget pour mon occupation professionnelle) mais il m’a fallu m’y préparer.

A ma disposition, une vingtaine d’ouvrages aux couleurs orange bien flashy pour Walrus, qui ont attiré l’œil aussi bien que les rires à la découverte du titre de certains ouvrages (Zombie Kebab, ça ne s’invente pas, apparemment) ainsi que des cartes de visite permettant de télécharger les extraits de toute la collection Pulp.

Côté auto-édition, j’ai bien sûr amené quelques exemplaires de ma novella SF Sanctum Corpus et confectionné (merci à ma moitié) des cartes de téléchargement avec code individuel pour chacun de mes ouvrages (Spores, Sanctum Corpus, L’appétit des Ombres).

Grâce à leur présentation sous forme de joli distributeurs de cartes, elles ont rencontré un succès certain. Comme je suis du genre partageur, et pour que mes confrères auto-édités (mais également édités, n’est-ce-pas, Anita ?) puissent se les approprier, vous trouverez ci-dessous (et en téléchargement au format PDF ici) le gabarit de découpage et de pliage, qu’il ne vous restera plus qu’à customiser à vos couleurs et à imprimer à l’échelle souhaitée.

gabarit
De ce salon, je ne retiens au final que des choses positives, et comme pas mal de monde, j’ai envie de dire : vivement l’année prochaine pour la troisième édition, en excellente compagnie !

 

DSC_1379

Fred Marty, JL Treuveur, et moi-même

Advertisements

10 réflexions sur “Bilan Imagina’Livres 2017

  1. Merci pour ce compte rendu ! Cela doit être bien agréable, en tant qu’auteur, de prendre part à un salon comme celui-là ; sans oublier le « rechargement » de moral occasionné, non ?
    En tout cas, ton stand rend très bien. 🙂

  2. Super ! Contente que tout se soit bien passé ! 🙂 C’était où ? Et c’est quand le prochain, pour toi ? J’espère qu’on finira par se croiser sur l’un d’entre eux. 😉
    En tout cas, bravo pour ta super idée de présentoir ! Et merci pour le partage !

    • C’était à Toulouse, et je n’ai rien d’autre de prévu. La région est pauvre en salons, côté genres de l’imaginaire, malheureusement… Et je n’ai pas le budget pour aller sur d’autres salons plus lointains si je ne suis pas invité (au moins le stand offert). Mais oui, j’espère bien que l’on se croisera un jour 🙂

      • Ahhh, Toulouse c’est ma région d’origine. 😍 Tu habites loin de Mazamet ? Parce que leur salon est vraiment très intéressant, très grand (130 auteurs), une belle fréquentation et des tarifs tout à fait abordables pour les auteurs qui exposent. Pour cette année, il est déjà complet (il a lieu en mai et il faut s’inscrire avant décembre) mais ça peut être intéressant de venir voir sur place… 😉 J’y serai, bien sûr : j’ai gagné le Prix du Jury l’année dernière, c’était vraiment super. 👍 Bisous !

      • Je suis au sud-ouest de Toulouse, donc qd mm assez loin, oui: 1h45 de route en aller simple.
        Ça peut toutefois m’intéresser pour l’année prochaine. Tu as une liste de salons du grand sud-ouest où il est intéressant d’aller pour un petit auteur confidentiel?

      • Non, désolée, c’est le seul que je connaisse. Ma nouvelle région, c’est le sud-est. 😉 Pour contacter Michel Sabarthès, l’organisateur du Salon de Mazamet, dès le mois de juin tu pourras postuler. Le mieux c’est peut-être de t’abonner à la page Facebook du Salon.

  3. Pingback: News# 9 Une toile de montagne est disponible | Briffa-book

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s