[Pulp, Roman] Dino Hunter

img_20180227_122542-625420066.jpg

Genre: Aventure, Pulp
Temps de lecture: trois à quatre heures
Éditeur: Walrus
Prix: 5,99€ (numérique) ou 20€ (broché)

Lire un extrait

Sous les feux d’un soleil brûlant, seul un fou oserait traverser les déserts du Texas sans l’aide d’un guide expérimenté. C’est le boulot de Buck, un vétéran au tempérament solitaire et silencieux. Non content de compléter sa retraite, il peut ainsi explorer ces territoires arides à sa guise.

Car Buck en est convaincu : un monstre tout droit sorti de la préhistoire se dissimule quelque part. Il le sait. Leurs chemins se sont déjà croisés autrefois. Aussi le jour où Amanda Summers, une brillante chercheuse en bio-ingénierie, loue ses services pour une expédition scientifique sur les rives du Rio Grande, le guide sait qu’il ne s’agira pas d’une promenade de santé : le danger rôde partout. Et les crotales sont le moindre de ses soucis.

Mais alors que Buck et Amanda arpentent le désert, tout bascule : une mystérieuse apparition dans le ciel sonne le début d’un véritable lâcher de dinosaures en pleine nature. Et si des extraterrestres planifiaient en secret la résurrection des créatures préhistoriques ? Buck n’a pas d’autre choix que de ressortir les armes : des monstres venus des âges les plus reculés, des aliens insaisissables, une mystérieuse agence gouvernementale, tout concourt à le faire replonger dans un passé qu’il aurait préféré oublier.

Après Zombie Kebab, Olivier Saraja reprend les codes du pulp pour nous livrer un récit où se croisent dinosaures, men in black et aliens. Allez savoir ce qui se passe dans sa tête !

Attention: la maison d’édition Walrus a malheureusement cessé son activité en Juin 2018. Dino Hunter ne restera toutefois pas orphelin longtemps, puisqu’une autre nouvelle maison d’édition l’éditera à partir de Septembre 2018. Restez à l’écoute de prochaines nouvelles!

Acheter ce roman (et laisser une note ou un commentaire!):

Vos chroniques:

  • Travels Notes: « L’action est variée et progressive. Chaque phase apporte ses nouveautés et les situations les plus folles s’enchainent crescendo tout naturellement. »
  • Albédo – Univers imaginaires: « Envie de vous faire plaisir avec un pulp vitaminé et drôle ? Dino Hunter d’Olivier Saraja est tout indiqué. »
  • Podcast Bouquin Bouquine: 34 minutes d’émission consacrée à Dino Hunter, avec la lecture d’un long extrait
  • À travers la marelle« Dino Hunter reste une lecture récréative, et on s’amuse beaucoup. Elle a en plus ce petit « truc » qui donne un sel supplémentaire à ce type de récit. »
  • De l’autre côté des livres: « Laissez-vous simplement porter par les aventures de Buck et d’Amanda, imaginez-vous chevauchant votre dinosaure favori dans un décor de Far West et appréciez ce livre. »
  • Lilia Vernalia« En bref, si vous comptez comme moi être déçu-es par Jurassic World 2, je ne peux que vous recommander Dino Hunter qui vous réconciliera avec les histoires de dinosaures. 🦕🦖 »
  • Jo le Geek« Finalement, je n’ai trouvé qu’un seul défaut à ce livre : il se dévore bien trop vite, j’en veux encore ! »
  • L’Imagina’Blog« Une fois happé par le récit, vous ne pourrez plus lâcher le livre avant d’avoir lu la dernière phrase. »
  • Sur Babelio: 4/5
  • Sur Livraddict: 18/20
  • Sur Goodreads: 4/5
  • Sur Sens Critique
Publicités

6 réflexions sur “[Pulp, Roman] Dino Hunter

  1. Comme j’ai acquis mon exemplaire à Imagina’Livre, je fais un petit retour ici, ça me semble le plus approprié.
    C’est peu dire que l’action est menée tambour battant. Le mélange entre M.I.B., Mars Attacks, I Am Legend et Jurassic Park (ce sont les inspirations que j’y ai trouvé, il sera intéressant de discuter autour d’une bière pour savoir si c’étaient les tiennes en écrivant) fonctionne très bien, et on prend ses marques très vite. On sait que l’on va vivre une aventure à 300 à l’heure et on n’est pas déçu.
    Pour autant, les personnages sont bien campés, et prennent corps rapidement. Ils sont tels qu’on les aime dans le pulp, archétypaux mais hauts en couleurs, « badass » à souhait. Mention spéciale au personnage d’Amanda, qui n’est pas seulement la geekette/universitaire/faire valoir de service, mais bien plus. Elle prend beaucoup d’épaisseur au fil des pages.
    J’ai beaucoup aimé aussi cette relation très étonnante qui se noue entre Buck et sa némésis.
    L’écriture quant à elle est précise, concise, rapide et enlevée. Efficace et évocatrice à la fois.
    Tout cela pour dire qu’on en redemande et que le voyage en compagnie de Buck, Amanda et l’Agent Smith est un peu court. Je reste avec de nombreuses questions à la fin, ce qui pourrait mener à une suite. Ou pas. Le destin de Buck peut à lui seul constituer une chute, même si elle est ouverte et si elle m’a surpris.
    En conclusion, une lecture surprenante et agréable, une histoire qui joue sur les codes d’Hollywood en les revisitant. Une réussite. Merci !

    • Bonjour Christian,
      Dino Hunter est un One shot. Sa fin abrupte (chut, ne spoilons pas stp) est volontaire et assumée, mais je préfère le terme « fin ouverte ». La porte reste en tout cas largement entrebâillée pour une éventuelle suite, mais pas dans l’immédiat. J’espère en tout cas que la lecture t’as plu! Quel que soit ton avis, n’oublie pas de le partager, de noter mon ouvrage, de le commenter. Merci à toi 🙂

  2. Pingback: Walrus ferme ses portes | Le site d'auteur d'Olivier Saraja

  3. Pingback: Les prochains salons où se rencontrer [fin 2018, début 2019] | Le site d'auteur d'Olivier Saraja

  4. Pingback: Toulouse Game Show 2018: le Bilan | Le site d'auteur d'Olivier Saraja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s