Myala: seconde chance

Je n’en fais pas spécialement la publicité, mais outre ma casquette d’auteur, je suis également co-directeur de la collection SF aux éditions du 38. J’ai ainsi le privilège d’éditer chaque année quelques titres, en fonction du temps que je parviens à consacrer à cette activité. Et le 29 Avril 2022 vient de paraître Myala: Seconde chance, de Lilian Peschet.

Lire la suite

Corrections de roman : comment cela se passe-t-il avec moi aux Éditions du 38

J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Éléonore du blog Beta-Lecture & Co. Cet article a été l’occasion de partager ma vision des corrections en tant qu’auteur hybride (édité et auto-édité), mais aussi des corrections éditoriales dont je suis en charge pour les Éditions du 38. Comme le note Eléonore, « en tant que directeur de collection, Olivier nous dévoile l’envers du décor et donne de précieux conseils aux auteurs. (Spoiler : ce n’est pas forcément ce que vous voulez entendre ni facile, mais c’est ce qui marche !) ». Lire la suite

Comment investir, quand on est pauvre, pour prendre son art au sérieux

nick-morrison-FHnnjk1Yj7Y-unsplash
Laptop and notepad |Photo by Nick Morrison on Unsplash

Il y a peu de temps (mise à jour: c’était déjà en 2019), l’ami Lionel Davoust s’est pris un sacré shitstorm sur le coin du cigare pour avoir énoncé sur Twitter que « investir, c’est aussi prendre son art au sérieux ». Je ne reviendrais pas sur la maladresse de la formulation, qui laisserait faussement entendre auprès de qui ne connaît pas le bonhomme et tout son travail de fond pour rendre l’écriture accessible au plus grand nombre, que si tu ne claques pas la thune que tu n’as pas dans des logiciels hors de prix, tu ne peux pas être pris au sérieux. Il suffit de lire ses articles pour comprendre que dans son esprit, il n’est pas question que d’investissement financier, mais aussi et surtout d’investissement personnel. Lire la suite

[Nouvelle Fantasy] Le dernier serviteur

« Le dernier serviteur » est une nouvelle un peu spéciale.

Il s’agit de ma réponse à l’Appel à Textes d’Etherval, la revue de l’imaginaire. Le thème était « Chance et Mauvaise fortune« , et j’avais envie de m’essayer au genre de la Fantasy, pour me changer agréablement de ce que je produis habituellement. Il en est résulté un texte court dont vous trouverez le pitch ci-dessous. Lire la suite