Fifty: « Dépit électronique »

fifty-dickien

Suite au concours d’écriture organisé par l’ami Saint Épondyle, je me suis lancé dans mon tout premier Fifty sur le thème « Philip K. Dick ». De quoi s’agit-il? D’une histoire en cinquante mots. Pas un de plus, pas de moins, du moins pour les puristes, d’où l’intérêt d’avoir un compteur de mots parfaitement rodé. Lire la suite