[Nouvelle] Spores!

Couverture Genre: Anticipation
Temps de lecture: entre 35 et 40 minutes
Éditeur: auto-édité
Prix: 0,99€

Télécharger son extrait gratuit au format ePub!

La civilisation s’est effondrée. Pieter et sa fille Enora tentent de survivre dans un monde envahi par une espèce de mousse très invasive, dont les spores représentent un danger mortel. L’irruption d’une femme dans leur vie bouleversera leur quotidien. Vers quel avenir les entraînera-t-elle?

Entre drame humain et fable écologiste, Spores! amène le lecteur dans un monde silencieux et oppressant, sis aux limites de la folie humaine. Pour public averti.

Acheter cette nouvelle (et laisser une note ou un commentaire!):

Lire la suite

Spores! La couverture

Et voilà.

La nouvelle, dont le nom de code était #Vegetal, est terminée.

Elle a été décortiquée par les grenouilles de CoCyclics ainsi que par mes bêta-correcteurs réguliers.

Il ne me reste plus qu’à générer l’ePub et à éditer cette nouvelle sur les plateformes de distribution.

Oh! J’allais presque oublier: voici la couverture, composée par le très génial David Revoy, qui accompagnera toute la carrière de cette nouvelle. Un grand merci à cet artiste très talentueux.

Couverture

La Couverture de la nouvelle

Nouvelle d’anticipation: #Vegetal

En attendant l’éveil de l’éditeur au sujet de ma série Lady Bradsley, et ayant terminé d’écrire le troisième épisode depuis un certain temps déjà, je n’ai pas voulu amorcer l’écriture du quatrième épisode, au cas où des changements éditoriaux « profonds » soient décidés. Effectuer les corrections sur un ou deux épisodes, c’est une chose. Devoir reporter des modifications sur une série trop avancée en est une autre. Bref, mise en sommeil temporaire de la série, qui en est déjà à la moitié (six épisodes de prévu, tous les synopsis sont prêts).

Je me suis donc mis à l’écriture d’une nouvelle sans lien avec Lady B.

L’objectif est de continuer à écrire au quotidien, d’améliorer mes techniques de narration, gommer mes défauts récurrents (répétitions de certaines conjonctions de coordination, verbes faibles, participes présents…), mais aussi d’explorer l’univers de l’auto-publication, en essayant de produire un ePub et le distribuer moi-même sur les différentes plateformes.

J’ai donc mis un mois pour terminer cette nouvelle (nom de code du projet: #Végétal). Rangée dans la catégorie Anticipation, elle conte les gesticulations d’une poignée de survivants dans un univers oppressant où, après l’effondrement de la civilisation, le règne végétal a pris l’ascendant sur l’homme.

C’est une histoire de longueur modeste, qui ne « pèse » que 9000 mots, pour environ 56ksec.

Je suis actuellement à la recherche de Beta-lecteurs, donc si vous avez la fibre du correcteur/éditeur, et que vous êtes familier de l’exercice, n’hésitez pas à me contacter en privé. 🙂